Ami entends-tu ces vautours qui lorgnent sur ta retraite ?

Hakim El Karoui: Conseiller en Stratégie et essayiste

«Les retraités doivent contribuer à l’effort de guerre sanitaire»

FIGAROVOX/ ( ou Figaro Intox? )  – Alors que les jeunes générations devraient être les plus impactées par la crise financière liée au nouveau coronavirus, l’essayiste invite le gouvernement à baisser temporairement le niveau des pensions des retraités, au nom de la solidarité entre les générations.

Extraits….
Devenue un slogan, l’interpellation «OK boomer!» a symbolisé récemment la fracture générationnelle….
La génération du baby-boom, qui a fait peu d’enfants, aurait dû épargner pour le financement de ses retraites, sachant que le nombre d’actifs par retraités allait s’effondrer. Non seulement elle ne l’a pas fait, mais elle a endetté l’État sans mesure. Les baby-boomers ont inventé la solidarité à l’envers: des pauvres endettés (les jeunes) vers les riches qui vivent à crédit (les baby-boomers). Comme si l’on s’accoutumait du chômage des jeunes, de la non diminution du temps de travail, créatrice d’emplois , de la taxation du Capital et des dividendes … qui privent les caisses de retraités d’autant de revenus.
Avez-vous d’autres préconisations pour garantir un emploi à la génération qui termine actuellement ses études?
Les 700 000 jeunes qui rentrent cette année sur le marché du travail sont les premières victimes de la crise. Mais, c’est en fait l’ensemble des actifs qui vont être touchés du fait de la hausse du chômage à venir, de la baisse de la demande et de la dette publique incontrôlée. Dans ce contexte, les seuls à être préservés des conséquences économiques de la crise sont… les retraités dont le niveau des pensions n’est pas corrélé à l’activité économique. Vu la baisse du PIB, la part des retraites dans le PIB général va augmenter de deux points! Il serait normal, en vertu de la solidarité entre les générations, de baisser temporairement le niveau des pensions (ou d’augmenter la CSG des retraités) qui ne devraient pas représenter plus de 14 % du PIB (chiffre d’avant Covid) : ils contribueraient ainsi eux aussi au financement de «l’effort de guerre sanitaire» qui, je le rappelle, a été réalisé pour eux.
Et on oublie le plein emploi, une amélioration des conditions de travail pour les actifs, et que, dans cette « guerre », les retraités qui ont perdu près de 20% en 15 ans de leur pouvoir d’achat et ont laissés quelques 10.000 morts sur le champs de bataille du Covid-19 dans les Ehpad !. 
Un autre article dans Capital 
Vous les voyez venir tous ces corbeaux noirs de la déprime, ces vautours de la Sécu qui visent nos retraites?
 Seule une riposte massive, la prise en r compte  toujours plus important  de  nos revendications,  des millions et de millions de retraités ( + de 16 millions de retraité(e)s en France) qui participent  à la
Journée d’Action et de Manifestations du 17 septembre 2020, 
cela  permettrait de faire barrage à ces oiseaux de malheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>