Dr Christophe Prudhomme: Comment notre santé a été marchandisée.

La crise sanitaire est un révélateur dramatique des effets destructeurs de la privatisation rampante de notre système de santé. Les acquis sociaux obtenus au cours du XXe siècle n’ont jamais été acceptés par les libéraux, qui n’ont eu de cesse depuis de tenter de les éliminer. Dans le domaine de la santé, entre autres.

Les théoriciens de cette revanche sont les économistes de l’École de Chicago qui considèrent que l’État doit limiter son action à ses missions dites régaliennes, c’est-à-dire l’armée, la police et la justice. Deux secteurs mobilisant des ressources importantes ont, dès le départ, été dans leur viseur, à savoir l’éducation ainsi que la santé et la protection sociale. En France, l’hôpital public, qui s’est fortement développé lors des Trente glorieuses, a été fragilisé du fait du maintien d’un secteur d’hospitalisation privée, à but lucratif, représentant un tiers de l’activité ; ce qui en fait le plus puissant de toute l’Europe.

Lire la suite: 

Comments are closed.