Et Martine fait la sourde oreille: pas de bus mais on reviendra !

Ben oui, c’est devant les grilles fermées du Pharo que la petite centaine de retraités, renforcé par les agents de Ste Marguerite et de l’hôpital Nord,  ont attendu vainement une réponse de Mme Vassal concernant la revendication du Bus Gratuit pour tous à Marseille et dans la Métropole !

Martine était encore une fois au « Abonnée absente » mais on lui a promis qu’on reviendrait à chaque réunion du Conseil de la Métropole !

Allo Martine? Mais allo quoi !

15 OCTOBRE 2020

(10h au Pharo à Marseille- Intervention de l’USR CGT)

Depuis plusieurs années, la gratuité des transports en commun est au cœur des revendications que portent les retraités CGT des Bouches du Rhône.
D’abord, au regard des enjeux actuels,

  • Réchauffement climatique
  • Lutte contre la pollution atmosphérique
  • Réduction des gaz à effet de serre
  • Hausse des émissions de CO2 et de particules fines
  • Parce que la pollution génère 48 000 morts par an 3ème cause de mortalité en France.

Mais aussi parce que la gratuité des transports, quand elle s’accompagne de plus de rotations, d’une nouvelle carte des dessertes sur les lignes existantes ou à créer, concerne aussi le droit à la mobilité pour tous, principal outil de la lutte contre l’exclusion.
Les deux mois de confinement que nous avons subi ont d’ailleurs démontré que la baisse de la circulation des voitures et des camions a eu une grande incidence sur la pollution.
D’une manière générale, il n’est pas à douter que la mise en place de la gratuité permettra de libérer les centres villes des bouchons quotidiens, et améliorera les conditions de vie de la population. Elle contribuera réellement à améliorer le bien être des riverains et la sécurité sur les routes.
Comment peut-on favoriser le tout véhicule au détriment des transports en commun, alors même que les chiffres montrent que la volonté des habitants est d’utiliser de plus en plus les transports en commun !
Les transports gratuits sont une mesure pour le climat, mais aussi une mesure de justice sociale.
La transition écologique a été au centre des élections municipales. Des grandes villes se sont dotées de Maires écologistes.
Un peu partout en France, prenant en compte la transition écologique, des décisions ont déjà été prises : réouverture de la ligne Perpignan-Rungis, week-end gratuit pour les transports en commun à Rouen, Montpellier, Calais, gratuité pour les moins de 18 ans à Paris etc…
Près d’une quarantaine de villes en France, en Europe et dans le monde bénéficie déjà de la gratuité des transports en commun, dont Aubagne dans notre département.
La gratuité à Aubagne est un exemple de réussite, Les actes de citoyenneté et le respect transgénérationnel se sont développés, les transports sont beaucoup plus fréquentés.
C’est pourquoi nous devons travailler ensemble et main dans la main pour faire avancer les choses.
Pour Marseille, ville qui détient le triste record des embouteillages en France, la gratuité des transports, au moins pour les retraités, effacerait 30 années de recul et leur rendrait les transports en commun gratuits, octroyés par Gaston Deferre et réduits au 1/2 tarif par son successeur Robert Vigouroux.
Depuis le 1er juillet 2019, nous ne pouvons accepter l’augmentation de la gamme tarifaire des transports de la métropole mobilité, ainsi que les conditions d’abonnement pour Marseille.
Aujourd’hui nous sommes là parce que malgré 3 demandes de rencontre, que ce soit dans son ancien mandat ou dans l’actuel, Madame Vassal continue de nous ignorer.
Pourtant sous sa caquette de Présidente du Conseil Départemental, elle semble se préoccuper de nous avec ses maisons du bel âge, mais son intérêt s’arrête dès qu’on sort de la maison et qu’on voudrait circuler en toute sécurité.
Aujourd’hui nous sommes là aussi, pour exiger la gratuité des transports en commun pour tous, comme l’on déjà fait une quarantaine de commune en France et dans le monde:

  • Parce que cela permettra de compenser les inégalités de ressources
  • Parce que cela redistribuera du pouvoir d’achat notamment aux plus faibles, avec des  économies de carburant et de frais automobiles
  • Parce que c’est la possibilité du droit au transport pour tous, libre accès au transport collectif plutôt qu’individuel
    • Parce que le droit à la mobilité pour tous est le principal outil de lutte contre l’exclusion sociale, l’isolement
    • Parce que c’est une mesure écologique qui réduira la pollution de l’air, diminuera les gaz à effet de serre en réduisant le nombre de voiture en ville, fluidifiant le trafic automobile
    • Parce que c’est un investissement de santé publique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>