Fallait y être ! Tu es parmi les gagnants?

Si je suis un médiocre  journaleux, je suis davantage un piètre photographe . Mais l’essentiel est d’essayer de bien faire non? Donc je ne peux que m’améliorer.
Mais le but de l’article n’est pas de se pencher sur mon sort mais de faire le compte rendu de cette XVème Fête de Fabrégoules
D’abord, on avait commandé le beau temps et le soleil était au rendez-vous.
Les retraités y étaient aussi , nombreux et c’est avec plaisir que l’on a vu (ou revu) des camarades en pleine forme de leurs ….. X fois 20 ans !
Finalement, cette Fête , même amputée d’un jour, ressemblait comme deux gouttes d’eau à celles qui les avaient précédées dans ce magnifique parc.
Mêmes mouvements de foule devant les stands, celui de l’USR et du lancement de la campagne  » De quoi ai-je besoin ? Que me faut-il pour vivre » connaissant un réel succès. Le Marche de la Fête  fut, comme chaque année, rapidement en rupture de stock. Je ne sais pas si c’est la soif des voyages qui attirait nos amis, mais la guitoune de LSR était pleine de mouvements et de vie! Nos amis de La Marseillaise, du Thé 1336, du Secours Populaire et d’autre dont je demande qu’ils m’excusent de ne pas les nommer, ont fait l’animation de la fête.
Parait aussi qu’il y a une une conférence sur la Commune de Marseille, mais, je ne pouvais être partout!
Avec un peu de retard, léger si l’on compte le fameux « Quart d’heure marseillais », introduit de main de maitre par notre Secrétaire Générale , Claude Mas,  qui nous a brossé un tableau de la situation globale  et,  avec toute la force militante qu’on lui connait  Cathy Cau nous a tracé les grandes lignes et les enjeux de la future campagne de l’USR « De quoi ai-je besoin? Combien me faut il pour vivre  » . Le débat qui a suivi  a vu un nombre intéressant d’interventions qui , sans aucun doute, se retrouveront  lorsqu’on fera le bilan de cette fête.
Bien sûr , le moment privilégié de l’apéro  a permis – bon prétexte- de continuer le débat sur la nécessité d’être plus nombreux et plus revendicatif encore si nous voulons que ce Jour d’Après soit synonyme de progrès sociaux !
Allez, un peu Couac sinon on va dire qu’on embellit les faits. Mais un couac qui nous donne raison lorsqu’on réclame à cors et à cris que les camarades s’inscrivent pour les repas: on a frôlé la catastrophe, 250 repas préparés, 300 repas de vendus!  AIE ! Finalement, il semblerait que tout le  monde ait pu se restaurer !
On me susurre dans l’oreillette de ne pas manquer de saluer l’orchestre   Dixie Cats qui a fait la partie artistique de cette Fête!  

Alors, un dernier mot, si vous êtes meilleurs photographe que moi, on attend vous photos (à faire parvenir à patachoumarti@yahoo.fr)

Et le der des der: A L’ANNÉE PROCHAINE !

PS: Si vous laissiez en commentaires , vos impressions de la Fête, ce serait sympath non ?

2 thoughts on “Fallait y être ! Tu es parmi les gagnants?

  1. Je suis tout à fait d’accord avec le commentaire de Christian ! Fatiguée, mais heureuse de cette journée, même s’il y a eu « quelques cafouillages » au moment du repas, mais de toutes les expériences, nous tirerons des leçons pour l’amélioration ! Merci à toutes et tous les camarades qui se sont investis, C’ETAIT UNE BELLE 15 ème FETE !!

  2. quelle belle journée ! après tant de mois de privations ,de frustations ,un véritable bonheur de retrouver les camarades ,la convivialité ,la fraternité entre amis(es) et camarades .Fabregoules 2021 est fini ,vive frabregoules 2022 .vive la lutte revendicative ,vive la CGT .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>