Gratuité: Appuyons sur le champignon !

Voici un article de La Provence rapportant les propos de Mme Vassal au sujet de la gratuité + Lettre de l’USR CGT 13 à cette élue.

C’est un débat qui revient régulièrement sur le devant de la scène, surtout à moins d’un an des élections municipales prévues en mars 2020. Faut-il ou non rendre gratuits les transports en commun à Marseille, comme c’est déjà le cas par exemple à Aubagne depuis une dizaine d’années, sur une initiative de l’ancien maire… communiste Daniel Fontaine ? L’idée a de nouveau été évoquée hier matin par Martine Vassal lors du lancement officiel des navettes maritimes. « Aujourd’hui se pose la question de réfléchir bien sûr à une gratuité totale. J’aimerais, comme à certains endroits, rendre gratuits les transports mais cela a un coût. Il faut donc l’évaluer, voir comment on peut arriver à compenser ce coût« , a dévoilé hier la présidente LR de la Métropole, en charge des transports.

Simple effet d’annonce ou une réelle volonté politique de celle qui pourrait briguer la succession de Jean-Claude Gaudin à l’hôtel de ville et qui a d’ores et déjà annoncé sa candidature pour briguer de nouveau, en 2020 ou 2021, la présidence de la Métropole ? Reste à savoir si cette proposition pourrait trouver un prolongement concret dans une ville de près de 900 000 habitants où les transports en commun représentent environ 700 000 voyages par jour et un chiffre d’affaires conséquent.

Hier soir, l’entourage de Martine Vassal temporisait : « La présidente souhaite une étude d’impact et ne souhaite pas rendre gratuits les transports en commun mais poser les débats« , indique-t-on du côté de la Métropole avant d’ajouter que « la nouvelle présidence de la RTM sera chargée de développer la stratégie« . L’idée de la gratuité ne devrait pas manquer de faire réagir l’ensemble de la classe politique marseillaise. Car au-delà du coût que cela représenterait – et qui le supporterait ? – le projet semble avoir autant de partisans que de détracteurs dans une ville où la fraude atteint des sommets, notamment dans le tramway.

En attendant, un abonnement à la RTM permet la gratuité des parking-relais et de toutes les navettes maritimes, y compris de celles qui relient la Pointe-Rouge aux Goudes dont le nombre est passé, cette année, à 12, contre 9 l’année dernière… Le voyage qu’a effectué Martine Vassal hier sur ce bateau l’a peut-être inspirée…

Plus que jamais : APPUYONS SUR LE CHAMPIGNON !

Signez et faites signer la pétition sur la GRATUITE  des TRANSPORTS

  Heureuse coïncidence, la Commission Exécutive de l’USR CGT 13 réunie le mardi 14 mai pour sa réunion mensuelle, a transmis la lettre ci-dessous à Mme Martine Vassal.

 

One thought on “Gratuité: Appuyons sur le champignon !

  1. Quelques idées pour faire avancer le débat:
    La taxe transport payée par les entreprises est de 2% actuellement. Si on la faisait passer à 2,95% celà permettrait une rentrée supplementaire de 150 Millions d’€ le montant du coût estimé de la gratuité!
    De plus, ne peut-on pas envisager comme certains le précise, une gratuité partielle: dans le temps – des jours et tranches horaires de gratuité, aux heures de pointe (matin et soir) en facilitant leurs trajets domicile-travail, ou encore le weekend pour se réapproprier le centre-ville », – ou dans certaines catégories d’usagers ( donner la gratuité aux jeunes et adolescents ainsi qu’ aux retraités dès leur mise à la retraite et sans condition de resources)
    Je rajouterai qu’il faut aussi prendre en compte dans le « coût de la gratuité » les éconnomies faites ( plus de billeterie, plus de contrôleurs, etc)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>