Les retraités envahissent la permanence

Les organisations de retraités Solidaires, FSU, FO, FGR-FP, CFTC, LSR, CFE-CGC ET USR CGT avaient rendez-vous pour une rencontre le lundi 12 novembre avec Madame Pitollat député de la 2e circonscription.

Suite à un malentendu la délégation CGT accompagné d’une centaine de retraités est arrivée avec un peu de retard à la permanence.

Dans un premier temps refus de laisser rentrer la délégation CGT, sous prétexte qu’il y avait trop de monde avec elle.

Alors que les manifestants se trouvaient sur le trottoir de la contre allée à plus de 10 mètres de la porte d’entrée.

Après une dizaine de minutes de palabre, la délégation peut enfin rentrer dans la permanence, pour s’entendre dire que la députée ne pouvait accorder que 40 minutes de son temps, étant attendues en préfecture.

40 minutes pour développer la situation des retraités avec les 8 participants à la délégation soit 5 minutes par intervenants, du mépris…

Face à cet irrespect, les retraités restés sur le trottoir envahissent la permanence pour faire entendre leurs légitimes revendications et pour arracher un nouveau rendez-vous.

Suite à une promesse de nous recontacter pour un prochain rendez-vous les retraités ont évacué la permanence.

Une prise de parole est organisée par l’USR CGT devant la permanence pour informer l’ensemble les participants.

Il va de soit que l’USR CGT 13 reste vigilante et compte bien avoir cette rencontre avec Madame Pitollat, qui vote ces lois qui appauvrissent de plus en plus les retraité.

 

Comments are closed.