Les retraités s’en mêlent et sont solidaires

 

Les retraités CGT participent à l’effort de grève, donnant une partie de leur pension

Les retraités CGT des Bouches-du-Rhône s’inscrivent à leur manière dans le mouvement de grèves lancé depuis le 5 décembre. Ils ont décidé de donner une partie de leurs pensions aux grévistes.

 

Solidarité et fraternité sont nécessaires pour tenir une grève sur le long terme. C’est la philosophie qui anime l’initiative de l’USR CGT des Bouches-du-Rhône. L’organisation a décidé de reverser l’équivalent d’un jour de pension de retraite à leurs camarades en grève depuis le 5 décembre. Nom de l’opération : « Les retraités s’en mêlent et sont solidaires ». « Après un vote en commission exécutive, on a décidé de faire une collecte de soutien », explique au meeting de Lavéra, samedi, Josette Biancheri, membre de l’USR.
« Une manière de peser pour gagner »
L’action dépasse le simple soutien et se veut militante : « C’est un acte fort qui équivaut à une journée de grève pour nous. C’est une manière de peser dans le mouvement, pour qu’on puisse gagner le retrait du projet », complète Claude Mas, secrétaire générale de l’USR. Elle rappelle également que les organisations des retraités sont farouchement opposées au projet de réforme des retraites« Les retraités savent depuis longtemps que le gouvernement diminue et veut encore diminuer les pensions de retraite. Ne serait-ce qu’en bloquant la part du PIB attribué à seulement 14 % », développe la secrétaire, faisant la référence à la hausse de la CSG ou le gel du point d’indice des pensions… Cette action vient s’ajouter à une présence en manifestation mais aussi « en AG, sur les piquets et en entreprises ». Une solidarité intergénérationnelle évidente pour les retraités : « On est pour que les générations actuelles et futures partent à un âge décent, le même que le nôtre. Le système actuel est intergénérationnel, pas question de lâcher là-dessus », conclut Josette Biancheri.
par  A.b.
« Les retraités s’en mêlent et sont solidaires » !  Pour permettre que dure la lutte par la grève jusqu’au retrait du projet, la solidarité financière  est un acte essentiel, que nous retraités(es) pouvons faire vivre !  
5,  10,  20  euros  ou  plus  si  possible,  versés  à  la  Caisse  de  Solidarité,  c’est  autant  d’encouragements, de soutien pour nos camarades en lutte.
 Les  versements  sont  à  effectuer  à  l’ordre  de  l’USR  CGT  13  « solidarité  intergénérationnelle  »
auprès  des  militants(es)  retraités  dans  toutes  les  sections  professionnelles  et  multi  professionnelle ou à l’adresse suivante :
Union Syndicale des Retraités CGT 13 ‐ 23 bd Charles Nédélec ‐ 13003 MARSEILLE

Comments are closed.