Licencié pour un SMS ?

Les salariés du Carrefour se sont mis en grève, ce vendredi, en soutien à Franck Meynier, dit « Francky », militant CGT, onze années d’ancienneté dans le magasin et menacé de licenciement. Ils ont bloqué le Centre Commercial ce samedi 10/10/200

La direction n’a d’abord pas voulu entendre les arguments des grévistes. Ils réclamaient l’abandon des procédures à son encontre mais aussi l’amélioration des conditions de travail par des embauches, entre autres. Pour l’ensemble des employés présents, cette convocation est une mascarade : « Francky respecte les règles, il connaît son métier. Il n’a jamais eu de problèmes en onze ans mais depuis qu’il milite à la CGT, il y a eu des changements », témoigne une de ses collègues. Face à l’absence de réponse de la direction, les salariés et leurs soutiens ont envahi le bureau où était présent le directeur du magasin. Après de longues négociations durant une majeure partie de l’après-midi, sans résultat, ils ont décidé de maintenir le mouvement de grève tant que « Francky » est menacé.

Et maintenant, plus loin la répression et l’intimidation !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>