Nous avons besoin d’un plan de rupture..

Rentrée sociale inédite

Un virus qui n’en finit pas de rebondir, remettant la pression sur notre système de santé, grippant à nouveau les liens sociaux. Une crise économique qui s’installe et fait peser de lourdes menaces sur la vie de centaine de milliers de citoyens (salariés, chômeurs, précaires, retraités, étudiants… ).
Un gouvernement, enfermé dans des choix idéologiques ou incapable d’imaginer d’autres solutions, qui au prétexte de relance, multiplie les cadeaux au patronat et les mesures sociales régressives.
De grands groupes et leurs actionnaires qui se frottent les mains, trop heureux de cette aubaine, de ces milliards sans contrepartie que ce plan leur promet, et multiplient les annonces de restructurations et de délocalisations.

Un besoin de rupture qui s’exprime avec force

Cette aspiration, largement partagée, à changer de logique, à vivre dans une société plus juste, plus durable qui cherche encore son chemin collectif.
Rentrée sociale inédite dans laquelle la CGT a une grande responsabilité :
celle d’être utile au quotidien des salariés, celle de rassembler le plus largement possible pour esquisser ce chemin vers d’autres choix possibles et faire du 17 septembre le premier rendez-vous de tous ceux qui aspirent à un plan de rupture pour construire un autre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>