Ordonnances: ne pas sauter la première phase !

Ordonnances : bientôt reçu par Macron à l’Elysée, Martinez (CGT) ne veut « pas passer à la deuxième phase »

 Si Emmanuel Macron veut évoquer avec les syndicats les prochaines réformes économiques et sociales de son quinquennat, le secrétaire général de la CGT ne l’entend pas de cette oreille.

Faire plier « le président des milliardaires », comme il l’appelle. Pour Philippe Martinez, l’objectif de son rendez-vous à l’Élysée jeudi 12 octobre n’est pas de s’entretenir avec le chef de l’État sur la réforme de l’apprentissage, de la formation professionnelle ou de l’assurance-chômage, prochains chantiers au menu du gouvernement.

Non, le secrétaire général de la CGT veut contraindre le président de la République à un « premier bilan«  de son quinquennat. « Il veut passer au deuxièmement, nous on va rester sur le premièrement parce qu’on a des choses à lui dire », a-t-il prévenu dans Europe 1 Matin.ce 3.10.2017

ISF, CSG et industrie au menu ? « On va parler des ordonnances, on va parler de la CSG, on va parler de la baisse de l’ISF, de l’industrie avec Alstom et STX. Il y a beaucoup de choses à lui dire », énumère Philippe Martinez, qui demande au président de la République de « rendre des comptes » à propos de son « premier quadrimestre » à l’Élysée.

« On ne va pas passer à la deuxième phase », résume-t-il.

Car il reste, dans la première phases,les GREVES et  MANIFESTATIONS unitaires des Fonctionnaires ( et du Privé, des Retraités, des chômeurs dans les B du R)  du 10 octobre 2017, des routiers, de toutes celles et ceux qui refusent la Loi Travail XXL !

Comments are closed.