Sainte Marguerite sauvé ?

Nous aimerions vous transmettre quelques éléments favorables concernant l’évolution de l’hôpital Sainte Marguerite.

Durant notre dernier Comité Technique d’Etablissement, le directeur général de l’APHM à préciser l’arrêt définitif du projet de la métropole sur le site, le maintien des hôpitaux sud à l’APHM ainsi que le retour d’activités importantes : développement d’un service de soins palliatifs, le retour de la formation professionnelle sur l’hôpital Salvator, l’ouverture d’un service de pédopsychiatrie, l’installation de la médecine du sport et de rééducation et enfin le développement de la recherche médico-hospitalo-universitaire.
De plus, d’autres services de la Timone vont bientôt venir sur notre site et devraient finalement y rester.
Enfin, un partenariat avec la Mairie, le département, la région et la métropole est en cours.

Si le vent tourne dans le bon sens, c’est bien grâce aux luttes passées et à l’implication de chacune et chacun d’entre nous.

Malgré tout, il faut continuer notre processus de mobilisation et continuer de porter nos revendications sur un retour efficient de l’hôpital Sainte Marguerite avec un service d’urgence et de réanimation.
La spécialité de la psychiatrie est fortement impacté par le projet sur lequel nous nous battons depuis bientôt deux ans : la violence explose et les personnels sont en souffrance

Face à ces constats la CGT des hôpitaux sud a déposé un préavis de grève reconductible à partir du 19 mai dès 6h ainsi qu’un rassemblement devant le pôle à 13h45 le même jour.
Ce processus de mobilisation servira également les autres services, impactés eux aussi par le manque d’effectifs et de conditions de travails dramatiques afin de porter ensemble notre prochaine initiative début juin

Guillaume Algrin /PO la CGT des hôpitaux sud

Comments are closed.