Sans attendre la loi Autonomie ….

Le Président de la République avait promis une loi Autonomie avant la fin 2019. Le 1er décembre 2020, devant le conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), les ministres Brigitte Bourguignon (Autonomie) et Sophie Cluzel (Personnes handicapées) annonçaient sa présentation au 1er trimestre 2021. Depuis le début de l’année les promesses de texte de loi sont parties puis revenues plusieurs fois.

Le verdict final demeure inacceptable et laisse dans la difficulté nombre de personnes âgées et leurs familles.

Plutôt que de mettre en œuvre la très attendue loi sur l’autonomie, le gouvernement n’a annoncé qu’un coup de pouce au budget de la Sécurité sociale pour l’année 2022. Un« effort »de 400 millions d’euros dans le budget de la Sécurité sociale en 2022,

. L’investissement servira à mettre en place deux mesures principales : le recrutement de 10 000 soignants sur cinq ans dans les Ehpad et l’instauration d’un« tarif plancher »de 22 euros de l’heure pour les aides à domicile soit  quelques 10.3 milliards d’euros d’ici 2025  sortis encore du tiroir où se trouve l’Argent Magique, ‘approche de la présidentielle oblige !… «  Mais aussi pour une meilleure prise en charge dans les EHPAD, avec une infirmière d’astreinte la nuit. Des unités Alzheimer devraient  également être créées.

On le voit, encore des promesses et les retraités se souvient quand même des promesses non tenues

Alors, sans attendre la loi sur l’autonomie, ils seront nombreux, avec les organisations syndicales et associations de leur intersyndicale à descendre dans la rue le VENDREDI 1ER OCTOBRE pour faire entendre leurs revendications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>