Compte-rendu de la Réunion des 9 du 29 mai 2019

Relevé de décisions de la Réunion des 9 Organisations de Retraité-e-s du mercredi 29 mai 2019

  La réunion s’est tenue le mercredi 29 mai 2019 de 9 h 30 à 12 h 15, dans les locaux de la FGR-FP. Toutes les organisations étaient présentes, sauf Ensemble & Solidaires-UNRPA excusée.

Décisions pour le 20 juin

Une lettre au Président de la République demande une rencontre le 20 juin pour lui remettre les cartes pétitions qui lui sont destinées. La CGT envoie un projet de lettre.
Un communiqué de presse annoncera la journée du 20 juin et informera de la demande de rencontre au Président de la République pour lui remettre les cartes pétitions. FO envoie un projet.
Une conférence de presse se tiendra à 11 h le 20 juin chez FO pour annoncer cette journée. FO envoie l’invitation.

Chaque département est invité à organiser une initiative le 20 juin.

Des délégations des départements et la région parisienne se rassemblent à Paris à partir de 14 h place Saint-Philippe-du-Roule ou place Saint Augustin, la CGT en informe la Préfecture. Le rassemblement à Paris se justifie de toutes façons pour permettre à une délégation de porter ensuite les pétitions à l’Élysée. Dans le cas probable où le Président de la République refuse de nous recevoir, ce rassemblement se justifie d’autant plus avec l’argument supplémentaire que nous ne sommes pas entendus, ce qui rompt avec la tradition.
Organisation du rassemblement parisien : la banderole des neuf marquera l’unité, chaque organisation vient avec ses drapeaux (pas de ballon), la CGT s’occupe de la sono et l’installe dans une camionnette fournie par LSR.

Décisions sur les suites des actions :

Nous avons besoin de reculs pour préciser une initiative à la rentrée :

  • consultation des équipes de base,
  • recensement des réponses des maires,
  • éventuelles précisions du PLFSS sur les seuils qui détermineront qui va profiter de l’annulation de l’augmentation de la CSG et de la reprise de la revalorisation des pensions.

La prochaine réunion (lundi 1er juillet à 14 h à la FSU ) prendra les décisions :

  • sur la date de l’action (probablement première quinzaine d’octobre) qui, connue à l’avance, permet de mobiliser davantage,
  • sur l’interpellation des responsables nationaux des maires, de l’association des maires de France (le président Baroin (de droite) et le vice-président Laignel (PS), de l’association des maires ruraux, pour avoir leur sentiment sur notre démarche, puis en faire le bilan afin d’envisager éventuellement une réunion de travail ensemble sur la situation des retraité-e-s, la disparition des services publics et la fragilisation des communes.

Décisions suite à l’absence de réponse aux courriers :

Nous sommes bien conscients que le pouvoir ne veut pas recevoir les retraité-e-s, que beaucoup, dans la majorité LREM, considèrent les retraité-e-s comme quantité négligeable et improductive… :

  • Le PS ne répond pas, malgré une relance et une vaine tentative de joindre leur secrétariat.
  • M. Le Gendre nous épuise en imposant des relances, mais pourquoi pas travailler avec la personne chargée des retraité-e-s (et non de la réforme des retraites) ?
  • Mme Buzyn est « incompétente ou se fout de notre gueule  » car la réforme des retraites concerne les actifs et non les retraité-e-s. Néanmoins, elle gère des dossiers qui nous sont importants, la situation des EHPAD ne s’améliore pas, les lits gériatrie ferment dans les hôpitaux.
    Nous attendons la réponse de Mme Buzyn au sujet de notre place, promise, dans la concertation sur la loi perte d’autonomie.

Nous décidons l’envoi d’une lettre à Buzyn (projet FO) sur un sujet précis qui nous touche, la suppression de lits en gériatrie, en rappelant nos demandes de rencontres larges.

Décisions sur les travaux du HCFEA et le rapport Libault :

Au HCFEA, nous suivons les dossiers et continuons de travailler à neuf.

Au sujet du chantier santé, gériatrie, hôpital, tarification, fermeture de lits, … nous poursuivons les réflexions en regardant le document de la CGT sur l’aide l’accompagnement et les soins à domicile et celui de FO sur le financement des EHPAD.

Nous décidons l’envoi d’un communiqué de soutien par FO (texte lu et approuvé en séance) à la grève des urgences le 6 juin et aux actions du personnel prévues mi-juin.

Remise en cause des BSV

Les neufs ont déjà écrit au sujet de la fragilisation de la Bourse Solidarité Vacances qui permet à des familles démunies de partir en séjour de vacances en payant un forfait de billet SNCF à 30 €. Le gouvernement envisage de faire payer 75 % du billet, ce qui augmente le coût pour rejoindre le centre de vacances éloigné.

Décision : la LSR envoie un projet de lettre qui sera porté par les neuf.

Plus largement, les loisirs doivent entre dans le champs de réflexion et de revendication des neuf.

Prochaine réunion lundi 1er juillet à 14 h à la FSU

Comments are closed.