Coronavirus et aide à un parent isolé éloigné


Questions concernant l’aide aux personnes vulnérables pendant la période de confinement .

Est-on autorisé à rendre visite à un parent isolé et qui a besoin d’aide ? 

  • « Mon père a 91 ans et vit seul dans une commune à 30 km de chez moi. Ai-je le droit d’aller lui rendre visite pour lui apporter des courses et lui éviter de faire les 6 km pour aller au magasin d’alimentation, et surtout d’avoir des contacts vu son âge ?
  • « Ai-je le droit de me rendre chez ma maman âgée de 93 ans, dépendante, seule à son domicile à 7,7 km de chez moi, pour une durée supérieure à une heure à chaque fois puisque je dois lui faire ses courses, sa toilette et l’entretien de son linge ?

Attention aux confusions : les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants », autorisés par les décrets des 16 et 23 mars 2020, ne sont pas soumis à des contraintes de temps ou de distance.

Les sorties limitées à un kilomètre autour du domicile et à une heure quotidienne sont seulement celles liées à l’activité physique, à la promenade ou aux besoins des animaux de compagnie.

Respecter les gestes barrière
Vous pouvez donc rendre visite à vos proches ayant besoin d’assistance, en indiquant le motif correspondant, pendant plus d’une heure et à plus d’un kilomètre. Si vous leur apportez des courses, il est préférable de cocher également le motif des achats de première nécessité.

Lors de ces visites, les gestes barrière (se laver régulièrement les mains, respecter une distance d’au moins un mètre avec la personne), doivent être impérativement respectés afin de ne pas risquer de contaminer vos proches, plus fragiles face au Covid-19. Et si vous présentez des symptômes ou pensez avoir été en contact avec une personne contaminée, il faut évidemment renoncer à ces visites et rester chez vous.

  • Pour les personnes vulnérables qui n’ont pas la chance d’avoir des proches en mesure de leur venir en aide, la Croix-Rouge a mis en place un dispositif spécial pour bénéficier d’un soutien psychologique et de la livraison de produits de première nécessité. Elles peuvent appeler le 09 70 28 30 00, de 8 h à 20 h.

(Source Sud Ouest)

Comments are closed.