En direct de notre 11ème congrès: partie Une et Deux!

Bon…Je qualifie de bonne une introduction à un congrès au nombre de présents et au délai à partir duquel s’ouvrent les journaux parmi les congressistes alors que parle encore la camarade chargée de cette introduction, en l’occurrence Cathy CAU.  Vous pensez bien qu’en Journaleux -presque officiel- du site, je guettais cet instant avec impatience (et je dois avouer, une jouissance malsaine, genre Voici  !). Ben, à mon grand étonnement, il n’est intervenu qu’à 2 minutes de la fin du discours, ce moment où un « malotrou » a osé ouvrir son journal ( bon c’était la Marseillaise, mais ce n’est pas une excuse) Je tairais  le nom du camarade pour ne pas lui faire subir les foudres de la salle  et je féliciterais donc Cathy qui dans un discours clair, sobre et précis a su avancer toutes les principales idées que nous allions débattre durant ces deux jours. Un autre instrument de mesure que je me suis fait au cours des différents colloques, réunions congrès auxquels j’ai participé. C’est le temps mis pour que s’engage la discussion et là…..chapeau :32 secondes chrono, pas en main mais dans la tête, pour le premier intervenant. Et commence ainsi la première journée du 11ème congrès de l’USR… (La suite au prochain passage sur le clavier!. Juste après les photos) (Svpat, photos Jc) image image image image image image image Coucou! Me re-voilou! Je ne suis pas spécialiste des comptes rendus de congrès ( moi ce serait plutôt annonces et préparations des Luttes) mais je vais me forcer à écrire en quelques lignes  les 3 H1/2 de débats. Je vous l’ai dit plus haut, la discussion sur le rapport général s’engage de suite sur  la syndicalisation qui ne doit pas être  que l’affaire des Retraités, sur le comment intervenir et l’expérience des l’UL des Quartiers sud et le collectif pour la défense de l’Hôpital public et plus généralement de la Santé.  mais dans ce monde qui bruisse des bruits de bottes et autres bombes, n’aurions nous pas à gagner la Paix sans abandonner ou réduire nos revendication sur l’autel des Sacrifices? En tout cas, des sacrifices nos copains Recalculés en font et en ont fait au non d’une « tricherie organisée » par la loi Fillion elle-même. et nos copains cheminots – qui manifestaient ce jour à Paris- ne veulent pas sacrifier leurs rails contre des autobus pollueurs et meurtriers (possibles!)  Le débat sur « Le cahier revendicatif est-il nécessaire «   introduit par Maryse Manhès La suite au prochain passage sur le clavier ! Mais les congressistes  peuvent aussi donner leur avis et opinion en utilisant l’ onglet Commentaire!!) C’est même recommandé !!!

2ème jour  

  •  

Vous croyez  pas tout de même  que je vais faire le boulot de vos délégués(ées) au Congrès?

C’est à eux que vous demanderez de vous faire un procès mais un procès verbal, un compte-rendu quoi, détaillé et précis des travaux du jour.

Moi, en digne Journaleux d’une Site People, je peux simplement vous raconter ce qu’ILS , qu’ ELLES  ne vous diront pas.

Par exemple que l’accueil à Prémalliance pour ce Congrès fut des plus chaleureux avec café, thé et viennoiseries chaque matin,avec un repas de plus frugal mais  des plus savoureux (on aurait quand même préféré que le Trésorier nous offre le Petit Nice!) .

Avec La Marseillaise les deux jours, mais là, faut mettre la main à la poche mon p’tit gars!

Notre USR   possède  de réels artistes:  l’exposition peinture de dizaines de tableaux  a permis de découvrir  que nos militants sont aussi de solides  Guerriers des Pinceaux !

Un apéro des plus sympath’, offert par l’USR…. mais … »c’était juste pour faire mieux connaissance dit un ami à moi en toute hypocrisie! »

 EN AVANT LA  « JEUNE -VIEILLE » GARDE

Je me suis laissé dire que notre ami Christian… n’était pas  seul responsable de cet apéro , mais qu’il connaissait l’homme qui avait vu le responsable qui avait vu…. ! (Enfin si c’est pas lui, c’est son ami Pierrot- mais j’ai pas donné de nom, je ne suis pas en plus un délateur!)

Tout cela pour vous dire que nous étions près d’une centaine à ce congrès , tous ceux là pour élire une Commission Exécutive de 61 membres ( mais le co-optage, comme le covoiturage est toujours possible) , que le plus ancien  de la CE qui fut aussi le plus ancien du Congrès, a passé avec succès le contrôle technique des 80 ans en 2014, que « la jeunesse » arrive en force puisqu’on avait deux nouveaux, adhérents de 2013,

Par contre, ca ne se bouscule pas au portillon du Bureau de l’USR parce que , sur un objectif nécessaire et indispensable pour bien fonctionner de 10 membres, nous n’ avons  réussi qu’a en convaincre  que 6. Un Appel d’Offre est donc lancé, avis aux amateurs !

  Et puis , comme chaque congressiste était venu pour cela et attendait ce moment avec impatience, la première CE qui s’est réunie dans la foulée a accepté ,avec moults cris et forts  encouragements, la nomination de Cathy CAU, en tant que Secrétaire Générale de notre Syndicat

3 thoughts on “En direct de notre 11ème congrès: partie Une et Deux!

  1. J’ai relu deux fois ce compte-rendu du 11ème Congrès de l’USR 13, auquel j’ai participé et il me semble qu’il y a un oubli important, c’est à propos du rassemblement le vendredi 20 février devant la CARSAT !
    Pouvez vous, pour que nous soyons nombreux, expliquer les raisons de ce rassemblement, sans attendre la CE du 17 février ?
    Fraternellement, Michèle


    • Le vendredi 20 février 2015
      à 10h30,
      devant la CARSAT,
      à 13005 Marseille

      pour plusieurs revendications, des camarades « recalculés » dont notre département reste le seul où les problèmes ne sont pas réglés, des retraités d’ASCOMETAL, sans oublier tous les coups qui continuent de pleuvoir sur l’ensemble des retraités

  2. Le journaliste (que je crois reconnaître !) a fait fort en publiant dès ce matin ses commentaires sur le Congrès. Bravo !
    En tous cas, c’est bien agréable de revoir tous ces copains. Par contre je n’arrive pas à voir mon secrétaire préféré Lucien Gay. Où se cache-t-il ?
    Bon courage et bonnes discussions.
    Je vous embrasse tous.
    Mireille.