Et ce n’est que Justice

Justice pour Nadia et Abdel !


Le parquet d’Aix-en-Provence a interjeté appel de la relaxe du chauffeur qui avait foncé sur un barrage filtrant à Vitrolles blessant deux militants CGT à Vitrolles, a annoncé leur avocat Me Jean-Pascal Benoit.
Le jugement de relaxe rendu mardi dernier (28/6) avait suscité l’émotion, des victimes d’abord.
Les motivations avaient choqué nombre de militants et de citoyens tant il s’assimile à un permis de foncer. La présidente du tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence, Stellina Boresi, avait en effet motivé la double relaxe des chefs de violences volontaires avec arme par destination et de blessures involontaires « par l’état de nécessité et de contrainte morale » du prévenu, plaignant au cours des débats à plusieurs reprises ce « chauffeur qui se lève tôt pour aller travailler ».

Le représentant du ministère public avait lui requis sa condamnation à 100 jours amende à 3 euros et à 6 mois de suspension du permis, d’autant qu’il était en récidive.

Écrit par  David Coquille
La Marseillaise du lundi 4 juillet 2016

Comments are closed.