Il a parlé….

La hausse de la CSG supprimée pour les retraités les plus modestes.

Sauf que….

« L’effort qui a été demandé aux retraités était trop important, et il n’était pas juste », a admis Emmanuel Macron.
Il a, par conséquent, promis que la hausse de la CSG serait annulée pour les retraites inférieures à 2 000 euros.
Mais à  noter que c’est bien sûr pour le revenu fiscal du foyer ( Mme Pénicault , la Ministre du travail, n’a pas démenti…) . Ainsi donc, Monsieur a 1250€ de retraite et Mme 850€ …..Bingo, pour le maintien des 1.7% de la CGS !
Et circulez, il n’ y a rien à voir pour la déxindexation des retraites sur les prix  , encore moins sur les salaires.

Rien concernant les prix des dépenses  préengagées ( ou contraintes) qui représentent de 30 jusqu’à 60% des dépenses d’un ménages.
Rien pour alléger les taxes
Pas question de revenir sur les cadeaux aux riches  de l’ISF ou aux entreprises du CICE

Il a parlé, mais il n’a convaincu personne sur les barrages !

Si on veut gagner sur nos revendications, il nous faut encore pousser ce Président qui hier encore disait « qu’il lâcherait pas » et qui ce soir  nous a fait un petit pas de moonwalk !

One thought on “Il a parlé….

  1. Et ça , c’est pas de l’enfumage ou du foutage de gueule pour parler cru.

    Concernant la hausse de 100€ du Smic :
    Contacté par franceinfo, l’Elysée a confirmé que ces 100 euros d’augmentation comprenaient les hausses déjà prévues de la prime d’activité (30 euros en avril 2019, 20 euros en octobre 2020 et 20 euros en octobre 2021)….. et la hausse mécanique au 1er janvier (1.83%)
    Vous lirez très certainement le mécanisme de cette entourloupe dans votre journal