La Marseillaise: déclaration de la Commision Exécutive de l’USR CGT13

Lors de sa réunion mensuelle du jeudi 25 nov. 2014, la Commission Exécutive de l’USR13 a adopté la résolution suivante .

Pour que vive La Marseillaise et le pluralisme  démocratique   « .…dans l’immédiat nous entamons une action en faveur de la lecture du journal ( à travers un campagne d’abonnements)  et nous invitons les retraités à venir grossir les rangs du Comité de Soutien  lancé par Les Amis de La Marseillaise.« 

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

La Marseillaise

« La forme d’expression

du courage »

La Marseillaise est le seul quotidien créé en 1943, dans la Résistance par les combattants eux-mêmes. Le journal, connaît actuellement des difficultés mais il demeure présent aujourd’hui encore et pour longtemps. A ce titre La Marseillaise, est un témoin et un des grands acteurs de son temps.

 La Marseillaise  appartient à la mémoire de toute notre  région, à l’histoire du pays. Son existence est la garantie du pluralisme, elle est un atout et une arme contre le discours unique dans lequel les médias et les commentateurs ont sombré avec une grande lâcheté.

La presse est en crise et le cas de La Marseillaise n’est pas isolé. Nationalement la vie des journaux engagés est difficile comme en témoigne L’Humanité ou La Croix. Mais la crise gagne la presse écrite. Chacun se souvient de la situation  du quotidien Libération, auquel il faut ajouter aussi « Aujourd’hui en France, Le Parisien, Le Monde, Le Figaro… »

La Marseillaise qui souffle cette année ses 70 bougies et doit être placée en redressement judiciaire, par le tribunal de commerce,  lutte pour sa survie de quotidien d’opinion engagé dans les luttes sociales et politiques.

Les retraités CGT des Bouches du Rhône réunis en Commission Exécutive  ce mardi 25 novembre  joignent leur voix et leur soutien au communiqué historique du 20 novembre  de l’UD CGT13, de la FILPAC et du SNJ CGT. Avec eux nous voulons unir toutes nos forces pour mener bataille pour la sauvegarde du titre La Marseillaise.  

Convaincus de la nécessité absolue de préserver le seul titre régional progressiste des régions Paca et Languedoc-­Roussillon d’autant qu’il est le garant du pluralisme de la presse et par là-même de la démocratie,  nous faisons corps avec toutes les composantes de la CGT pour relever le défi de sa survie.

Avec la CGT dans toutes ses composantes nous allons interpeller l’ensemble des décideurs politiques, le gouvernement, les collectivités territoriales afin qu’un quotidien comme La Marseillaise, qui vise la transformation sociale, poursuive son activité en relai des nombreux conflits en cours et du mouvement social.

Dans l’immédiat nous entamons une action en faveur de la lecture du journal et nous invitons les retraités à venir grossir les rangs du Comité de Soutien  lancé par Les Amis de La Marseillaise.

Oui, La Marseillaise a de beaux jours devant elle. Elle restera, comme aux heures héroïques de la Résistance, des luttes contre les guerres coloniales et pour la démocratie, l’expression courageuse de la France Nouvelle. 

CE de l’USR 13 CGT

cgt la mars

Voir aussi dossier presse

Comments are closed.