Les Samedis Culture de Grand-mère … Acte 14

Tiens  c’est la rentrée dans les années 50 !

Je marche sur le sentier de mon enfance
Chemin fleuri d’amour et d’insouciance.
Je me souviens encore de ces derniers jours d’été,
De ce beau tablier à carreaux pour ce jour, étrenné,
De ce cartable neuf, odeur de cire d’abeille.
De mes nouvelles galoches achetées juste la veille,
De mes cheveux coupés…Un peu trop bien coiffés.
Tout ceci pour réussir une studieuse année
Je me souviens de ce cahier aux pages surlignées,
De mon livre d’histoire pour ne rien oublier !
De ce fascicule, recueil de jolies poésies,
Verlaine, Ronsard, Prévert étaient déjà mes amis
Je me souviens aussi de ce pupitre en bois,
Et de cet encrier renversé plus d’une fois !
De cette encre violette qu’il nous fallait sécher
Avec ce buvard rose quelque peu assoiffé.
Je me souviens du crissement de la craie
Sur le grand tableau noir… Un peu vite effacé.
Et de ce « toc » sur le …i…un peu trop appuyé.
Ce porte-plume, tuteur de pleins et de déliés
Cette belle écriture qu’on nous a enseignée.
Pas de calculette, encore moins de PC.
Juste un compas, une équerre, un plumier,
Une gomme, un crayon de papier bien taillé.
Seulement ce qu’il faut pour bien étudier.
Je revois ce préau et les cris de nos mots,
Insouciants et heureux comme les notes d’un piano !
Enfants, écoutez moi, profitez de ces moments d’insouciance
Et n’oubliez jamais les joies de votre enfance !
Roselyne Riviere…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>