Retards juridiques et de difficultés techniques….pour augmentations only !

Alors que l’on paye Cash toute variation des prix ( à cause de la pénurie, du vent,de la pluie ou de la sècheresse,….), ce gouvernement qui  a entériner sans coup frémir le  gel des pensions des retraites supérieures à 1 200 euros jusqu’en octobre 2015  dans le budget rectificatif de la Sécu., ce gouvernement donc, ose prendre prétexte de retards juridiques et de difficultés techniques pour encore une fois renier ses propres engagements.

La piste retenue pour la mise en place de cette revalorisation partielle est le répertoire des échanges inter-régimes de retraites (EIRR), déjà utilisé, mais à petite échelle, pour la majoration des pensions de réversion ou le minimum contributif. L’élargir à tous les retraités nécessite un raccordement entre les régimes… La Cnav sera l’opérateur chargé de déterminer le montant global de chaque retraite et d’indiquer aux autres régimes à qui appliquer la revalorisation.

Le montant de la revalorisation ne sera connu qu’après la publication des projections de la commission des comptes de la Sécurité sociale, attendue le 25 septembre .

C’est HONTEUX et SCANDALEUX !

Même si la revalorisation est effective au 1er octobre, les  retraités   concernés (dit « Sans dent » ) n’en verront les bénéfices qu’en novembre, puisque les retraites sont versées à date échue.

Raison supplémentaire de colère après les impôts et raison de plus d’être nombreux et nombreuses à répondre à l’appel à la MANIFESTATION du 30 septembre devant la Préfecture

Comments are closed.