Si la nôtre est vide….

La Bourse de Paris enregistre sa meilleure année depuis 1999

Portées par les banques centrales, les places boursières se sont envolées en 2019. Paris a grimpé de plus de 26 %.

Le premier trimestre a suffi à rattraper le terrain perdu en 2018 et  a suffi à les remettre à niveau (le CAC 40 a pris 13 % en trois mois). Après un deuxième et un troisième trimestres cahoteux, marqués par les soubresauts de la guerre commerciale, les indices sont repartis vers les sommets.

Le CAC 40, lui, a franchi temporairement le seuil des 6.000 points le 16 décembre en séance (et le 20 en clôture). Ce niveau symbolique n’avait été dépassé qu’à deux reprises par le passé : en pleine bulle Internet - entre février et décembre 2000 - et à la veille de la crise des « subprimes » - entre mai et juillet 2007.

A quelques heures de la fin de l’année (la Bourse de Paris fermant à 14 heures le 31 décembre), 2019 ressort comme le meilleur cru en deux décennies pour le CAC 40, avec un gain de 26,46 %.

De quoi satisfaire les revendications portées depuis des années par l’USR CGT au sein de l’intersyndicale des 9 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>