Un compromis « impossible »

La CGT claque la porte de la Conférence de financement  *1
de la réforme des retraites.

Ça coince. La CGT, en pointe de la contestation contre la réforme des retraites,  a décidé de ne plus participer à la conférence de financement mise en place par le gouvernement.
Une décision prise après l’échec d’une première session de cette conférence mardi.

« La conférence de financement est morte mais ce n’est pas une surprise pour la CGT », a lancé ce mercredi matin Catherine Perret, n°2 du syndicat, sur Radio Classique.  « Dès le départ, le Premier ministre avait fixé comme objectif de ne pas augmenter les cotisations sociales, évidemment il ne restait qu’un paramètre : l’âge pivot », a-t-elle encore expliqué, estimant qu’un compromis avec le gouvernement était « impossible ».

La CGT annonce le lancement d’une conférence alternative.
Elle rencontrera d’ailleurs ce jeudi Force ouvrière, Solidaires, FSU et des syndicats étudiants pour évoquer sa mise en place. « On va organiser notre propre conférence, par ce que nous avons des propositions de financement très sérieuses, a encore précisé Catherine Perret.
Il n’y a pas de déficit des retraites, il y a une absence de financement. »

De son côté Laurent Pietraszewski, le Secrétaire d’État chargé des Retraites, a affirmé   que  la conférence de financement continue malgré tout.

Toujours cette volonté de vouloir passer en force !

Comments are closed.