Un jeudi 14 de OUF!

Oui, je reprends l’expression de ma petite fille lorsqu’elle m’a vu arriver vers les 16 H , trempé comme une soupe !

« Tu t’amuses à sauter dans les flaques d’eau ? » me dit-elle ironiquement

Non, Petite, mais avec mes camarades retraités , je viens de vivre un 14 novembre de OUF ( comme tu dis souvent!)

D’abord, on avait rendez-vous à 10H 0 au métro Joliette, pour une action spectaculaire m’avait-on averti. 10H 30: plus de 50 retraités s’engouffrent dans la bouche de métro en distribuant quelques tracts pour exiger la Gratuité des transports pour les retraités mais également pour l’ensemble des usagers: Bon acceuil Mais ce n’était qu’une mise en bouche, Destination les quais ! Et là, on attend la prochaine rame…..qu’on ne laissera repartir qu’un 1/4 h plus tard. Ben oui, portes bloquées et le métro à l’arrêt, fallait bien ça pour se faire entendre!

Très bon acceuil  et compréhension des usagers lorsque nous expliquons notre démarche.

Faut te dire  aussi, qu’à la sortie, on a eu une invitée surprise et inhabituelle à Marseille , cette maudite pluie et ce puissant orage qui nous  aurait voulu nous transformer en poules mouillées. Mais si tu ne connais pas la volonté et la détermination de mes camarades, tu connais l’ engagement de Papy:  » On n’allait pas s’arrêter pour ça! »

 D‘autant plus que la journée ne faisait  que commencer! Direction du coté de la  Gare St Charles ou devait se tenir une réunion des dirigeants des finances publiques ( les impôts ) . La casse des services des impôts, ça nous concerne aussi car la fermeture des Trésoreries, le tout numérique, moins de contact humain… pour nous retraités ce sont autant de galères supplémentaires. enfin bref, on a pu faire part de nos doléances à une représentante de l’Administration qui a dû se contraindre à recevoir une large délégation ( Ben oui,  on a un peu forcé car on a envahit la salle de réunion)

Mais ce n’était pas fini et vu l’heure Papy a été manger , non, non pas Mac do, mais au restaurant de la Poste!

Puis à 14 heures direction l’hôpital car là aussi, ils cassent et détruisent ce qui a longtemps fait la réputation des hôpitaux français, toujours selon leur logique et leur seul mot d’ordre:Rentabiliser comme si la maladie pouvait être « rentable »?

Là aussi petit tour entre la Timone et la Conception où nos camarades hospitaliers ont longuement exposés leurs griefs et leurs revendications.

Bon, j’en avait assez pour la journée et je commençais à avoir froid dans mes vêtements trempés, surtout les pieds, je devais avoir 10 litres d’eau dans chaque soulier.

Pour moi c’était fini, mais d’autres camarades devaient sse rendre à un meeting commun des organisations syndicales à 18 H à la Fac St Charles. Ils ont promis de me raconter.

Tout ça promet quand même quelque chose de grand pour la journée d’action du 5 décembre.

SVPat  M….


Comments are closed.