Un tiers des seniors sans emploi ni retraite vivent sous le seuil de pauvreté

Un tiers des seniors sans emploi ni retraite vivent sous le seuil de pauvreté ( en France et en 2017: 11.015€ pour une personne seule)  . Leur niveau de vie médian s’élevait à 1.270 euros par mois en 2015, selon une étude de la Drees. Un montant bien inférieur aux 2.090 euros des seniors en emploi.

Passé 50 ans, les seniors sont de plus en plus confrontés aux affres de la pauvreté. « En 2015, 1,4 million de personnes âgées de 53 à 69 ans n’ont perçu ni revenu d’activité ni pension de retraite, que celle-ci soit de droit direct ou de réversion, soit 11 % des personnes de cette tranche d’âge », estime une étude de la Drees publiée mercredi. Une situation qui conduit un tiers d’entre eux à vivre sous le seuil de pauvreté.

Difficultés d’accès à l’emploi

La moitié des autres ont perçu en 2015 une retraite (accompagnée ou non de revenus d’activité) et 39 % uniquement des revenus d’activité. « Après 50 ans, de nombreuses personnes rencontrent des difficultés importantes sur le marché du travail et ces situations dites hors de l’emploi et de la retraite, autour de 60 ans, constituent des poches de pauvreté », poursuit le service des études statistiques du ministère de la Santé.

Comments are closed.