Les Samedis Culture de Grand-mère … Acte 29

Quand une personne âgée meurt, c’est une bibliothéque qui brûle a-t-on l’habitude de dire. Heureusement, il est des gardiens de la mémoire qui nous aident à nous souvenir.

 LE MAITRON. LE DICTIONNAIRE DU MOUVEMENT OUVRIER ET SOCIAL   

Les familles ouvrières ont parfois leur héros : l’oncle Emile, responsable syndical pendant l’occupation, la tante Françoise, licenciée pour avoir appelé son atelier à la grève, ou l’arrière-grand-père Joseph, militant de la Paix…. Ces héros du quotidien ne figureront jamais aux côtés des célébrités dans Le Larousse ou Le Petit Robert, mais peut-être se retrouveront-ils dans Le Maitron…

Ce dictionnaire unique en son genre, conçu dans les années 1950 et dirigé par Jean Maitron jusqu’à sa mort en 1987, a pris le nom de son créateur en 1981 à la demande de l’éditeur, les éditions de l’Atelier. Aujourd’hui, Claude Pennetier et Paul Boulland en assurent la direction.

Le Maitron, c’est 56 volumes d’un dictionnaire biographique, 9 dictionnaires thématiques et 11 dictionnaires internationaux. Ils font revivre sur la période 1789 à 1968, tout un peuple de militants, ignorés des livres d’histoire, mais qui, par leurs engagements, leurs luttes, victorieuses ou non, mais toujours inscrites dans un objectif d’émancipation sociale, ont façonné l’histoire de notre société, apportant leur pierre à son évolution.

Réservoir d’expériences militantes, politiques et sociales

Au départ, autour de Jean Maitron, une petite équipe d’historiens passionnés, dont quelques historiennes de talent : Michelle Perrot, Colette Chambelland, Marianne Debouzy, Rolande Trempé, Annie Kriegel ou Madeleine Rebérioux…, puis un large panel de collaborateurs. Au final, quelques 1 500 personnes ont contribué à faire sortir de l’ombre des héros méconnus.
D’autres projets sont en cours. Le site du Maitron recueille chaque jour de nouvelles biographies, mais aussi des compléments ou corrections à celles existantes.

Le Maitron, avec ses 216 565 notices biographiques retraçant, en quelques lignes ou plusieurs pages, des moments d’histoire et d’engagements de ces héros du quotidien, est une œuvre monumentale mise au service du mouvement social d’aujourd’hui.

  • Depuis décembre 2018, la quasi-totalité des notices sont accessibles au public, gratuitement, sur le site : https//maitron.fr/

Alors, sans attendre, plongez-vous dans la vie de ces sans-grades, humbles bâtisseurs de notre histoire commune et peut-être y découvrirez-vous l’oncle Emile, la tante Françoise ou papy Joseph !

Hélène Salaün  http://www.ucr.cgt.fr/

Comments are closed.