Ils sont encore un peu écrivains ces Hommes des Lettres

 

Et ce n’est pas avec eux que La Poste va faire faillite.

Tiré à 240 exemplaires pour un envoi presque bimensuel, le « Quinzomadaire » est un lien essentiel avec tous nos syndiqués.

Lecture aisée en format PDF:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>