Nos disparus

 Je compte sur vous pour qu’on n’oublie personne !

( envoyez un message – à l’aide de l’onglet « Contact »-  ou mettre un mot dans « Commentaire » ci-dessous.)

L’union Départementale CGT et l’union syndicale des retraités CGT des Bouches-du-Rhône viennent de perdre un camarade et un ami. Pascal Posado

Résistant avec la CGT, il était une part importante de la Mémoire de Marseille
Pascal Posado, un homme résistant, rigoureux, tenace et volontaire, entêté même, mais surtout engagé, fidèle jusqu’au bout aux idées de sa jeunesse.En 1942 il a à peine 17 ans quand il adhère à la CGT clandestine à la SNCASE (aérospatiale puis Eurocopter, Airbus Hélicoptère) ; Il est sans doute des circonstances de l’Histoire qui provoquent   les réactions des hommes. « Un homme justement » disait parfois Pascal Posado « devient Résistant quand il ne supporte pas l’injustice, la guerre et la barbarie, quand il dit Non à l’occupation de son pays » comme ce fut le cas de 1940 à 1944 avec les nazis.  Et le jeune métallo (CAP de fraiseur en poche) va écumer les trains, les cars de Marseille à Marignane pour donner les tracts, les papiers qui distillent les idées de liberté, d’espoir au péril de la sienne de liberté, au péril de sa vie. En 1944, il va rencontrer Raymond AUBRAC, Commissaire de la République qui lui demande, en accord avec la CGT, de le rejoindre à la Commission provisoire de la Libération de Marseille.  Il devient en quelque sorte conseiller municipal provisoire. A 19 ans, Il est encore mineur n’a ni le droit de vote ni celui d’être élu. Il aura besoin d’une dérogation du Général De Gaulle que lui obtiendra Raymond AUBRAC. Il va donc participer aux rétablissements des libertés et d’abord celles communales de Marseille avec la bataille que mènera Jean Cristofol, député avant d’être le premier Maire élu, maire communiste de la deuxième ville de France.   Il sera tout aussi attentif aux « usines réquisitionnées et à la reconstruction de la ville avec les « groupes de choc ». Nous le retrouvons nouvellement élu en 1965 et il va s’occuper en particulier des quartiers Nord de Marseille, pendant toutes ces années il sera la suppléant du député François Billoux, puis celui de Guy Hermier.  Mais tout le monde se souvient de Pascal Posado qui deviendra le premier Maire des quartiers Nord et qui va attacher son nom à la bataille pour le tout à l’égout de l’Estaque, réaliser la bibliothèque et le cinéma l’Alhambra de même que la plage de Corbières.  Mais il va surtout poursuivre dans ses 20 dernières années une idée qui lui était très chère : comment passer le flambeau à la jeunesse, et il va alors créer « Mémoires Vivantes ».  L’association est un outil de mémoire et va au moyen d’expositions, de débats, de films donner des occasions de faire fructifier l’histoire de Marseille surtout l’histoire oubliée, cachée voire falsifiée.

Avec les retraités de l’USR13 CGT il donnait comme ce fut le cas pour les 120 ans de la CGT, de nombreuses expositions, débats à la région et chaque année à la fête de Fabregoules des spectacles mêlant la culture et la mémoire.  Il redisait à chacune des sorties de l’Association la phrase de l’Historien Georges DUBY : « Rien ne sert de raconter l’histoire si elle ne sert pas les combats d’aujourd’hui »

UD CGT                                                     USR 13 CGT

Olivier Mateu                                  Catherine Tran-Phung-Cau

Les obsèques de Pascal Posado se dérouleront, mardi 15 novembre 2016 :

  • A 14h00 aura lieu la levée du corps à l’Hôpital St Joseph – 13008 Marseille       
  •  A 14h30 un hommage lui sera rendu dans la salle oecuménique de l’Hôpital St Joseph Marseille                                                               
  • A 15h30 enterrement au cimetière des Olives.  100, Traverse de la Malvina, 13013 Marseille

♥  ♥  ♥  ♥   ♥              ♥  ♥  ♥  ♥   ♥              ♥  ♥  ♥  ♥   ♥      

  • ADIEU Camarade  Roger, parti rejoindre Nicole !
  • C’est avec beaucoup de peine nous avons  appris le décès de  Pierre CAU.  Cathy, son épouse, nous dit qu’il est parti calmement aujourd’hui samedi 4 juin 2016  après 15 h.

  • Les obsèques de notre camarade Pierre CAU se dérouleront le mercredi 8 juin au funérarium de Martigues.
    Les camarades qui le désirent pourront lui rendre un dernier hommage de 14 h 30 à 15 h 15 et une petite cérémonie aura lieu à 15 h 30.
    Ni fleurs ni couronnes mais des dons seront acceptés et répartis à La Marseillaise, l’Humanité et les salariés en grève.

Libellez vos chèques à l’ordre de : Catherine Tran-Phung-Cau – Mentionnez Pour Pierre au dos et à adresser à USR CGT 13  – 23 Bd Charles Nédélec- 13003 Marseille

En outre, une commémoration est prévue le vendredi 17 juin – nous vous en fournirons les détails ultérieurement

  • Louis Martinez nous a quitté, victime de l’Amiante

    8 Avril 2015

    Intervention de Louis Guillot pour l’USR-CGT et l’Union Locale CGT d’Arles

    Intervention pleine d’émotion bien sûr, mais aussi de colère envers les responsables en rien inquiétés…

    « Un Ami, un Camarade nous quitte. Sa dernière révérence nous laisse un goût amer à plus d’un titre. Sa maladie n’est pas due au hasard, à pas de chance ou à une quelconque fatalité. Il y a des vies brisées pour des raisons qu’on ne peut passer sous silence »…

  • USR CGT   Mercredi19 nov  à 11h40 AM

Chers Camarades ,

Au nom de Claudette et de sa famille, l’USR est chargée de remercier tous les camarades qui, par leur présence ou par leur message, leur ont apporté un témoignage d’amitié et d’affection dans la douloureuse épreuve qu’elles traversent.
Claudette et sa famille ont été particulièrement touchées par vos soutiens et tiennent à vous remercier très chaleureusement.
Bien fraternellement
P/ l’USR -
Cathy CAU

 

 

 

 

 

 

  •  
    Julien MIGNONI

 

 

2 thoughts on “Nos disparus

  1. Cathy, quelle terrible nouvelle. Que de souvenirs aujourd’hui endeuillés.Je ne pourrais être là ce mercredi, mais saches que je t’embrasse tendrement et t’entoure de toute mon affection. A toute ta famille je présente mes plus sincères condoléances.
    Fred.

  2. nous affirmons notre solidarité à Pierre et toute sa famille militants de l’un des mouvements les plus considérables de l’histoire politique et syndicale.
    fraternelles amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>