Revendications

Le droit a l’autonomie c’est la securite sociale

Les retraités revendiquent

Comme pour les retraites, le gouvernement met en avant l’argument démographique : l’augmentation du nombre de personnes « dépendantes » prévue dans les prochaines années serait inquiétante.

Pourtant, s’il est acquis que le nombre de personnes âgées va mécaniquement s’accroître sous l’effet conjugué du vieillissement de la génération de l’après guerre et de l’augmentation de l’espérance de vie, l’évolution du nombre de personnes dépendantes reste très difficile à préciser.

Mais le discours officiel a intérêt à présenter la situation de manière alarmiste pour mieux préparer à de nouvelles régressions sociales. Ainsi le gouvernement prétend que la part grandissante des personnes « dépendantes » dans la population entraînerait une croissance des dépenses de protection sociale présentée comme insupportables pour des finances publiques incapables de prendre en charge les dépenses liées à la « dépendance ». Mais chacun a en mémoire les milliards donnés aux banques et aux spéculateurs fauteurs de la crise en 2008.

Bien que les pistes de financement soient censées faire l’objet du débat national, les choix sont déjà tracés avec l’entrée des financeurs privés

Il s’agit d’une nouvelle tentative de livrer encore plus la protection sociale au marché, d’offrir des profits juteux aux assurances privées et de poursuivre l’entreprise de démolition de la Sécurité sociale.

 

 

Comments are closed.