Les Samedis Culture de Grand-mère … Acte 37

MICRO-TROTTOIR  A  LA  MANIFESTATION RÉGIONALE DES  RETRAITÉS DU 24 MARS 2022 

Grand-mère était bien sûr à la manifestation des Rétraité-es le 24 mars, mais elle nous a fait un « Micro-trottoir » entre les escaliers de St Charles et la Préfecture.

Bon, elle ne vous restitue pas tout, certains propos seraient jugés « insultants » envers le Président de la République, le Premier Sinistre ou ses Playsmobils de service….

  • Il faudrait des soins gratuits pour tous pris en charge à 100% par la Sécu : supprimer les complémentaires qui sont des annexes des compagnies d’assurances       Personnellement, on a de bonnes retraites, on ne se plaint pas. Nous sommes venues par solidarité, confient un couple. On connaît beaucoup de retraités qui peinent aujourd’hui alors qu’ils ont travaillé toute leur vie. C’est sans compter que la vieillesse arrive, que les Ehpad sont chers et qu’il n’y a pas de place pour tout le monde. » 
  • Pas question de laisser place à la résignation. sans mobilisation, on risque  un réveil douloureux en regardant notre pouvoir d’achat s’effrondrer..
  • Nous les retraites servons de variable d’ajustement au niveau budgétaire. C’est injuste et inacceptable !
  • On milite pour la dignité des retraités. C’est comme cela qu’on reconnaît l’humanité dans une société, quand elle s’intéresse à la fois aux jeunes et aux retraités.
  • Nous exigeons des embauches massives dans les Ehpad, dans l’aide à domicile pour arriver au ratio de un soignant pour un résident », insiste-t-il.
  • On attend de pied ferme une grande loi sur l’autonomie. une promesse non-tenue du président de la République. Les pouvoirs successifs ont repoussé aux calendes la nécessaire loi autonomie. La création d’une cinquième branche n’est qu’une manière de botter en toucher et de priver les retraites des droits à protection qu’ils ont acquis. »
  • Plus de 5 millions de retraités connaissent des difficultés financières, n’arrivent pas à finir le mois et plus d’un million se situe sous le seuil de pauvreté.
  • Elections ou pas, vous allez encore entendre parler de nous !
Grand-mère ne s’est pas aussi privée d’inviter – je dirais avec une certaine insistence, pour ne pas dire plus-  les camarades interviewés à répondre à l’

Comments are closed.