Parlons en n° 124

N° 124 Parlons – en !

Journal des Pré-retraités et Retraités des Télécoms des Bouches du Rhône

La preuve par Trump

L’élection de D. Trump fait couler beaucoup d’encre dans le monde entier. En même temps l’élection de ce démagogue en dit long, sur la décomposition économique et sociale des U.S.A. Comme ce fût le cas en France avec Sarkozy et Hollande, et Berlusconi en Italie.

Les U.S.A sont socialement disloqués. Mais la presse reste pourtant très discrète sur ce bilan social catastrophique.

 - Officiellement le taux de chômage est de 10 %. Mais si l’on prend les chômeurs découragés depuis plus d’un an, le taux de chômage s’élève à 23 %.

  • 47 millions d’Américains vivent au-dessous du seuil de pauvreté.
  • Un enfant sur cinq survit grâce à des coupons alimentaires.

  • 1 million cinq cent mille ménages vivent avec moins de 1,80euro par jour.

  • Depuis 1980, 35 % des emplois industriels ont été supprimés.

  • A New York, 60 000 personnes n’ont pas de logement, ils sont 110 000

  • à Chicago, au total 3,5 millions de sans abris.

  • 35 % sont des familles avec enfants.

  • 23 % des vétérans de l’armée Américaine.

  • 25 % sont des enfants de moins de 18 ans.

  • 30 % ont subi des violences domestiques.

  • Plus de 20 % souffrent de maladie mentale.

  • En économie :

Aujourd’hui, 1 dollar Américain équivaut à 2 grammes d’or. L’État Américain est en faillite et ne survit que par l’émission massive de sa monnaie.

Contrairement à ce qui est affirmé, les U.S.A ne sont pas autonomes quant à la production des sources d’énergies et notamment le pétrole (ce qui explique l’intervention constante de l’Amérique dans les pays du Moyen Orient). Les U.S.A importent près de 60 % de leur consommation en pétrole. Le pétrole de schiste n’a jamais donné les résultats escomptés. Engouffrant des sommes colossales, il provoque un beau désastre environnemental.C’est là dessus que surfe la vague Trump. Pas question de remettre en cause le système économique et social actuel. Le but est d’étouffer toutes contestations ou résistances. Son discours simpliste  tel que : « hier vous étiez pauvres, aujourd’hui vous resterez pauvres mais Américains », ça marche. L’idée développée par les droites :un peuple, une Nation, un chef est flatteur pour tous ceux qui souffrent . Cette identité imaginaire devient la base de conquête du pouvoir en France et ailleurs.

Combattre les conséquences que sont le racisme, la xénophobie, la guerre, l’isolement de l’individu passe obligatoirement par un changement profond de la société économique et sociale, mais aussi pour le renforcement de nos organisations démocratiques comme la C.G.T. …[...]

Journal entier:

Comments are closed.