Manuel de la bataille des retraites

LIRE: Manuel de la bataille des retraites   

Alors que plusieurs candidats à l’élection présidentielle, dont Valérie Pécresse, proposent de diminuer les prélèvements qui financent la protection sociale et les retraites pour augmenter le salaire net, le Manuel de la bataille des retraites, publié à la fin de l’été 2021 par Pierre Dharréville, est plus que jamais d’actualité. Pédagogue, le député communiste des Bouches-du-Rhône remonte à Colbert qui, en 1693, « créa la Caisse des invalides de la marine, destinée aux gens de mer au service du roi et financée par une cotisation ».

L’auteur rappelle qu’il fallut attendre la Libération et l’intervention décisive du ministre Ambroise Croizat, ancien ouvrier métallurgiste et cégétiste, pour obtenir la Sécurité sociale et le système de retraite par répartition. Dans un pays très affaibli par quatre années d’occupation allemande : « l’âge de départ est fixé à 65 ans, avec une pension de 40% du salaire jusqu’à un montant plafond (…) les pensions sont revalorisées comme les salaires ».

Pierre Dharréville montre ensuite comment différentes « réformes », dont celle de Balladur en 1993-1994, ont servi, depuis, à diminuer les pensions de retraite de 17 millions d’hommes et de femmes. Il s’agit de près d’un quart de la population française qui a souvent travaillé dur et dont les pensions sont réduites à 13,8% du Produit intérieur brut (PIB) du pays. L’auteur note que, depuis 15 ans, la revalorisation des pensions « a été inférieure à l’inflation à huit reprise ».

Voilà pourquoi, l’UCR-CGT demande 300€ par mois, pour tous, tout de suite, en montrant que le pouvoir d’achat des retraités a diminué de 12% depuis 2014. Prenant tout cela en compte, Pierre Dharréville oppose une solide argumentation à l’arnaque que serait la retraite par points à laquelle le Président Macron a dû renoncer en fin de mandat, mais qu’il espère faire passer, s’il est réélu en avril prochain.

Gérard Le Puill – Vie Nouvelle.fr 
Manuel de la bataille des retraitesPierre Dharréville, 2021, éditions de la Fondation Gabriel Péri,7€.

Comments are closed.